Origine et contexte

SiRF (Système d’Information Régional sur la Faune) est un outil numérique de collecte, validation et partage des données relatives à la faune sauvage du Nord et du Pas-de-Calais. Il est mis à la disposition de tous les observateurs de la nature par le Groupe ornithologique et naturaliste (agrément régional Hauts de France) ou GON.

Sa création et son déploiement sont intimement liés à la directive européenne INSPIRE et à la Convention d’Aarhus (approuvée par la loi n°2002-285 du 28 février 2002 puis annexée au décret de publication du 12 septembre 2002) qui demandent aux États membres de l’Union européenne de bâtir une infrastructure maillée de diffusion de l’information environnementale publique au sein du réseau de producteurs de données. C’est en effet dans ce cadre que la DREAL et la Région Nord –Pas-de-Calais ont mis en place en 2006 le Réseau des Acteurs de l’Information Naturaliste (RAIN) à l’aide des trois structures productrices de données naturalistes régionales : le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord – Pas-de-Calais (chargé de l’animation du Pôle Faune), le Conservatoire botanique national 

de Bailleul (chargé de l’animation du Pôle Flore et Habitats) et la Société mycologique du Nord de la France (chargée de l’animation du Pôle la Fonge). Le RAIN avait donc pour finalité de mettre à disposition une information publique de qualité pour améliorer la prise en compte de la biodiversité et sa conservation, conformément aux engagements pris par l’Etat français.
C’est dans le cadre de cette mission d’intérêt public que le GON assure l’animation d’un réseau régional de naturalistes amateurs et professionnels (issus d’associations, de collectivités, d’entreprises, etc.) ainsi que l’administration, la maintenance et le développement de sa base de données SiRF depuis sa mise en ligne en mars 2012.

Depuis le redécoupage territorial de la région en 2016 et l’évolution du RAIN vers un Système d’Information de l’iNventaire du Patrimoine naturel (SINP), ces mêmes activités sont développées en partenariat avec Picardie Nature qui assurait des missions identiques sur le territoire picard et qui utilise son propre outil ClicNat. L’interopérabilité des 2 bases de données (i.e. l’établissement de connexions entre ces deux outils) est effective depuis la fin de l’année 2020 ; elle permet aux deux associations de produire des cartes et documents communs à l’échelle des Hauts-de-France.